Marchandises

Ce que les enfants devraient savoir sur l'alcool, selon leur âge

Ce que les enfants devraient savoir sur l'alcool, selon leur âge

Même si l'alcool n'est pas un de mes sujets de conversation fascinants pour un enfant, les parents devraient envisager l'idée d'aborder le sujet des risques et dangers de la consommation d'alcool depuis qu'il est enfant. L'alcoolisme est devenu un problème croissant non seulement chez les adolescents. Les statistiques sur la consommation d'alcool chez les mineurs sont inquiétantes, soulignant que de plus en plus d'enfants prennent conscience de cette boisson toxique dès l'âge scolaire ou plus tôt!

Ne remettez pas la discussion sur l'alcool à l'adolescence! Voici ce que l'enfant doit savoir et comment lui parler de ce sujet, à chaque étape de son enfance!

Le sujet de l'alcool doit être abordé avec l'enfant bien avant qu'il ne puisse goûter ce type de boisson. L'enfance est un moment où l'enfant explore, apprend et découvre de nouvelles choses, mais surtout assimile des principes importants de la vie.

Il est donc très important d'avoir une communication ouverte et honnête avec lui, mais surtout de l'encourager à toujours poser des questions, même si certaines sont délicates et qu'il vous est difficile d'y répondre. Chaque âge de l'enfant a ses propres règles, mais aussi les méthodes et outils appropriés pour satisfaire sa curiosité, sans mentir ni cacher la vérité. Voici comment!

Discussion sur l'alcool avec un enfant de 3 à 4 ans

Même si l'alcool ne fait pas partie des préoccupations d'un enfant de 3 à 4 ans, cela ne signifie pas que vous ne pouvez rien faire, de sorte qu'à l'âge adulte vous ne serez pas tenté de tomber dans le piège de l'abus d'alcool.

C'est un âge où vous avez la possibilité d'aider l'enfant à devenir indépendant, à prendre des décisions responsables et à trouver ses propres solutions à divers problèmes.

Donnez à votre enfant diverses tâches et responsabilités, laissez-le / la prendre seul (e) en ce qui concerne la façon de s'habiller, quoi porter et quels jouets emporter avec lui. De cette façon, vous lui faites confiance et lui montrez que vous les respectez et considérez les décisions qu'il prend.

De plus, soyez un exemple positif pour lui. À l'âge préscolaire, l'enfant a tendance à imiter et à assumer les comportements qu'il voit dans la famille, schémas qui se refléteront dans son comportement plus tard, à l'adolescence ou à l'âge adulte. Donc, si vous avez de saines habitudes de vie, et que la consommation d'alcool est responsable et rationnelle, l'enfant ne sera pas tenté d'aller au-delà des limites.

Discussion sur l'alcool avec un enfant de 4 à 7 ans

Jusqu'à 7 anisors, l'enfant apprend beaucoup de l'expérience et de l'exploration de l'environnement, donc une discussion sur les effets possibles de la consommation d'alcool à l'avenir est inutile maintenant.

Tout ce que vous pouvez faire est d'utiliser les situations habituelles ou les nouvelles ou les événements auxquels vous assistez, liés à l'alcool, pour ouvrir la discussion. Demandez-lui ce qu'il pense d'un reportage ou d'une publicité qu'il entend sur l'alcool et encouragez-le à vous poser autant de questions que possible, afin qu'il ne semble pas vous imposer ce genre de discussion, mais qu'il soit intéressé par elle.

Toujours à cet âge, l'enfant s'intéresse à son corps et à son fonctionnement. Vous constaterez qu'il a beaucoup de curiosités sur les organes sexuels, sur la façon dont le cœur bat, sur le foie, selon ce qu'il entend ou voit autour. C'est l'occasion d'ouvrir le sujet de la santé et de la bonne façon de prendre soin du corps, en abordant également le thème de l'alcool.

Vous pouvez aborder, brièvement et sans entrer dans les détails médicaux ou compliqués, le thème de l'alcool comme facteur nocif pour la santé. L'enfant doit savoir, en bref, que l'abus d'alcool affecte la vue, l'ouïe et la marche.

Discussion sur l'alcool avec un enfant de 8 à 11 ans

Votre enfant a grandi et sa capacité de compréhension est plus grande et il peut faire face à des discussions plus sérieuses.

À l'âge scolaire, vous pouvez mieux influencer les décisions que votre enfant prendra concernant la consommation d'alcool. C'est une période où il perçoit les concepts plus facilement et apprend des idées non seulement sur la base de l'expérience, mais aussi de la théorie.

C'est un moment opportun pour aborder le sujet de l'alcool, car il a développé les compétences nécessaires pour comprendre quelles sont les conséquences à court et long terme de sa consommation sur le corps. Alors n'hésitez pas à ouvrir le sujet et à essayer d'illustrer ses idées avec des situations, des cas, des nouvelles, des événements qui ont eu lieu et dont on a été témoin.

L'âge scolaire est assez délicat, car l'environnement et les pressions qu'ils exercent sur l'enfant apparaissent. Les collègues peuvent commencer à boire de l'alcool ou à fumer.

Par conséquent, il est important de lui apprendre à partir de maintenant quand et comment dire "non" à certaines demandes ou affirmations erronées que ses amis ou collègues auront de lui, sans se sentir le "mouton noir" du groupe. Il est important de comprendre que vous devez d'abord prendre les meilleures décisions pour lui, puis au niveau du groupe.

Discussion sur l'alcool avec l'enfant à 12-17 ans

À l'âge de l'adolescence, l'enfant doit connaître, au moins théoriquement, les principales informations sur la consommation d'alcool. Maintenant, dans une période délicate et transformatrice, il est important de lui rappeler les principaux aspects des effets nocifs de l'alcool et de s'assurer que vous êtes là pour lui, s'il a jamais besoin de vous parler d'alcool ou d'autres sujets délicats. , spécifique à l'âge.

L'adolescent est sujet à des comportements à haut risque, du fait du désir d'indépendance et de la pression de l'entourage, de la nécessité d'être accepté par les groupes, de l'indépendance, des tentations, etc. Même avec une solide formation théorique dans le dos, concernant la consommation d'alcool, il y a de nombreuses chances que l'adolescent défie vos conseils et recourt à ces comportements.

Il est important de le faire se sentir accepté, apprécié et respecté et vous aurez plus de chances de l'approcher et d'être honnête dans les discussions que vous avez. Évitez les sermons et les critiques dans les discussions avec lui. Il perdra sa confiance et s'éloignera de vous. À cet âge, il est très important de l'attirer à vos côtés, afin de maîtriser ses faiblesses et les éventuelles tentations néfastes.

À quel âge avez-vous parlé pour la première fois à votre enfant de l'alcool? Comment avez-vous abordé le sujet? Dites-nous vos conseils dans la section commentaires ci-dessous!