Court

Pour tout savoir sur le co-dodo

Pour tout savoir sur le co-dodo

Le terme "co-couchage" désigne généralement le fait de dormir à proximité immédiate de votre enfant, qu'il dorme dans la même ou la même pièce. Le sujet lui-même est controversé, pour deux raisons. Lorsque l'enfant est très jeune, il y a un risque que le parent se retourne sur lui s'il a un sommeil réparateur. Un autre contre-argument est lié au risque de dépendance de l'enfant envers un parent ou même les deux, surtout si la mère et le père choisissent de dormir avec eux, dans le même lit, pendant une longue période. D'un autre côté, il y a des spécialistes qui disent que dormir dans le même lit présente des avantages pour le bébé et qu'il ne devrait pas avoir de problèmes à apprendre plus tard à dormir seul.

Types de co-couchage

Chaque famille est libre de choisir la méthode de co-sommeil qu'elle souhaite et qui, selon elle, convient le mieux à son style de vie et à ses besoins familiaux.

Dormir dans le même lit ou partager le lit

Certains parents préfèrent dormir dans le même lit avec le bébé, surtout lorsque le bébé est très jeune et que la mère se remet encore après la naissance.

Installation de la crèche traditionnelle dans la chambre des parents

C'est la pratique la plus courante dans les familles de notre pays. Le lit du bébé est placé à proximité immédiate du lit matrimonial, afin que les parents puissent atteindre l'enfant rapidement, lorsqu'il se réveille la nuit.

Utilisation d'une crèche évolutive

Les berceaux évolutifs ont été spécialement conçus pour le co-sommeil et peuvent ensuite être transformés en lit et mini-canapé traditionnels. Dans les premiers mois de la vie du bébé, le matelas du lit peut être ajusté à la hauteur appropriée à celle du lit des parents, afin de pouvoir s'y fixer. Certains modèles de lit évolutif disposés jusqu'à 9 positions de réglage du matelas, pour s'adapter facilement à tout type de lit auquel il sera fixé. De nombreux modèles contiennent également un jeu de courroies de fixation pour une fixation optimale.

Le berceau évolutif, attaché au lit de la mère est idéal dans les premiers mois de la vie du bébé, lorsque les parents souhaitent l'avoir le plus près possible, facilitant l'allaitement maternel la nuit.

Inviter l'enfant dans la chambre des parents, si nécessaire

Le bébé a déjà sa chambre, mais il est toujours le bienvenu pour dormir avec les mamans et les papas. Certains enfants se réveillent agités pendant la nuit, rêvent mal ou ne s'endorment pas pour diverses raisons. La présence de parents près d'eux les fait se sentir beaucoup plus à l'aise et ils s'endorment plus vite.

Les avantages du co-sleep

Le colocation ne convient pas à toutes les familles, mais il peut présenter de nombreux avantages pour ceux qui le pratiquent:

- Les parents sont plus détendus et détendus, sachant que le bébé est proche d'eux et, par conséquent, qu'ils dorment mieux;

- Le bébé se sent en sécurité et son sommeil sera plus calme;

- Le petit grandit plus vite et mieux. Des études spécialisées montrent que dormir dans cette chambre avec les parents améliore l'activité du système cardio-respiratoire et l'immunité du bébé;

- La maman peut allaiter plus facilement, avec un minimum d'effort, et se sentira plus reposée;

- La production de lait est maintenue en quantités optimales;

- Le co-sommeil réduit jusqu'à 50% le risque de mort subite du bébé endormi;

- Il élimine le risque d'anxiété développé par la séparation la nuit;

- Les parents établissent un lien fort avec le bébé dès les premières semaines de la vie, ce qui favorise l'harmonie dans la famille et dans le couple et aide le petit à bien se développer d'un point de vue psycho-émotionnel;

- Les parents se réveilleront près d'un bébé souriant;

- La dépendance apparente, à court terme, aide l'enfant à devenir plus indépendant;

De nombreux spécialistes ont constaté que les parents qui dorment dans la même pièce que le bébé parviennent à mieux répondre à leurs besoins émotionnels dans les premières années de la vie. En grandissant, l'enfant qui sait qu'il peut compter sur ses parents à tout moment lui donnera plus de courage pour explorer le monde environnant et sera plus indépendant. Bien sûr, cela implique également d'encourager l'indépendance vis-à-vis des parents, à mesure que l'enfant se développe et commence à aller à la maternelle, puis à l'école.

Quelles sont les mesures de sécurité nécessaires pour le co-sommeil

Que vous le mettiez à dormir dans un berceau ou une chaise berçante, dans son berceau ou dans votre lit, vous devez vous assurer que l'espace de couchage est sûr pour l'enfant. Voici certaines choses que chaque maman devrait considérer:

- Le bébé doit être placé sur le dos lorsque vous le posez aux nains;

- La surface de couchage doit être ferme. En aucun cas, je ne devrais le mettre à dormir sur un matelas à eau, un oreiller, un fauteuil poire ou toute autre surface douce;

- Le matelas doit être choisi en fonction de la taille du cadre du lit, ni plus petit ni plus grand;

- Retirez tout oreiller, berceau ou animal supplémentaire près de la tête de l'enfant;

- Ne laissez aucune distance entre le lit et le mur. De cette façon, vous éviterez les situations où le bébé roule et reste coincé entre le mur et le berceau;

- N'endormez jamais le bébé sur le canapé ou sur un drap de satin, car il pourrait glisser.

Les inconvénients du co-sommeil

Tous les adultes ne se sentent pas à l'aise de dormir dans la même pièce avec un petit enfant, allongé dans le même lit. Par conséquent, une telle décision ne devrait être prise qu'après que le couple a discuté de tous les aspects impliqués dans cette pratique:

Les parents risquent de ne pas se reposer du tout

Si vous traversez une période de stress ou si vous avez un sommeil agité dans votre famille, le co-sommeil peut ne pas être une bonne idée pour vous. Il y a beaucoup de parents qui ne peuvent pas dormir confortablement s'ils savent que le bébé est avec eux. D'autres se réveillent souvent la nuit, à chaque mouvement de l'enfant.

L'intimité du couple peut en souffrir

Lorsque la mère dort avec l'enfant dans une pièce et le père seul dans une autre pièce, ce dernier peut se sentir abandonné. En revanche, si vous dormez tous les trois dans le même lit, vous ne pourrez pas profiter de ces moments d'intimité entre adultes.

Le co-sommeil comme stratégie pour nier les problèmes de couple

Il y a des couples qui "mentent" dans le lit conjugal et utilisent la présence de l'enfant pour refuser tout contact. Ils prétendent seulement avoir une famille heureuse, car ils ont peur de discuter de leurs problèmes ouvertement et sincèrement. Ces couples ont recours au co-sommeil pour donner un faux sentiment de sécurité conjugale.

Mythes sur le co-sommeil

Il existe plusieurs mythes sur le co-sommeil, comme sur la plupart des pratiques, quelle que soit leur nature. Deux d'entre eux donnent lieu à plus de points d'interrogation, c'est pourquoi ils doivent être clarifiés.

Le co-sommeil favorise le développement des otites

La principale raison pour laquelle la plupart des familles choisissent le co-sommeil est qu'il facilite l'allaitement la nuit. Les mamans emmènent leur bébé au lit et allaitent, elles se tiennent d'un côté.

Certains affirment que cette pratique peut provoquer des otites chez les bébés. La recherche dans le domaine a montré que ce mythe est faux. D'un autre côté, rappelez-vous que le bébé est toujours allongé, dans la plupart des positions où vous allaitez, que vous soyez allongé sur le lit ou non.

Le co-sommeil peut provoquer des problèmes psychologiques chez les enfants

Ceux qui désapprouvent l'idée du co-sommeil invoquent comme principal argument le risque de développer une dépendance vis-à-vis de la mère, avec de graves conséquences psychologiques sur le développement émotionnel et social de l'enfant. Bien sûr, chacun a le droit de donner son avis, mais il faut faire la différence entre vision personnelle et arbitraire et réalité scientifique.

Aucune étude spécialisée ne montre que la séparation et l'indépendance s'obtiennent, entre autres, en séparant le parent de l'enfant pendant le sommeil. D'un autre côté, aucune recherche ne montre qu'il y a des conséquences négatives du co-sommeil, idéologiquement ou émotionnellement. Au contraire, le co-sommeil est même indiqué pendant toute la période d'allaitement de l'enfant et semble n'avoir que des effets bénéfiques, selon toutes les observations. Les seules exceptions, disent les psychologues, sont les cas où le co-sommeil fait partie d'une pathologie familiale ou lorsqu'il se produit dans des conditions sociales et physiques dangereuses.

Le co-sommeil, tant qu'il implique des relations saines entre les membres de la famille, n'a pas de conséquences négatives à long terme. De plus, le co-sommeil peut aider l'enfant à développer des qualités positives, telles qu'un degré plus élevé d'affection physique, une plus grande confiance dans son identité de genre, une attitude plus positive et optimiste envers la vie, un esprit d'innovation et une capacité accrue à être seul.

Que pensez-vous du co-sommeil? Quelle méthode de sommeil près de l'enfant vous a semblé la plus appropriée pour votre famille?

Tags Co-dormir Co-dormir avantages Dormir avec bébé au lit Dormir bébé

Vidéo: Pour ou contre le co-dodo ? - La Maison des Maternelles #LMDM (Août 2020).